Message du club

Cette semaine, dans le district du Rhône, un jeune joueur de 15 ans a été suspendu de football pour 30 ans après avoir frappé un arbitre officiel (Voir l’article). Cette sanction exemplaire nous rappelle à tous la volonté de la fédération française de football de se débarrasser de tous les actes d’incivilité sur les terrains de football.

Le début de saison du CPB Gayeulles amène à un rappel de ces règles de civilité. La progression du club dans les différentes divisions départementales, et même régionales désormais, est telle que nos matchs ont plus d’enjeu, plus de pression, de stress. Si bien qu’on a pu observer des discussions animées, des décisions contestés et certains comportements inacceptables sur un terrain de football de la part de certains membres du club.
Il est de notre responsabilité à nous, dirigeants, éducateurs, joueurs, parents accompagnateurs de ne pas rentrer dans un jeu de provocation avec l’adversaire, de contestations avec les arbitres, d’affrontement verbal ou physique avec nos opposants.
Céder à la pression, répondre aux provocations, perdre ses nerfs sur un terrain de foot cause un tort certain au club : amendes, suspension, mauvaise image, etc…
Gardons la tête froide et ne perdons pas de vue l’essentiel, à notre niveau, le football est et doit rester un jeu, dont la défaite et les erreurs d’arbitrage font partie.

L’équipe du CPB Gayeulles.